Stratégie Immobilière de l’État : un cadre de référence pour toute intervention publique en matière immobilière

 

Sur le plan de la gouvernance immobilière, force est de constater que l’Etat n’a pas formalisé une vision claire et intégrée assortie d’un cadre programmatique des réalisations. Toute chose qui a donné lieu à des interventions non concertées aboutissant à des infrastructures inadaptées et de faible capacité d’accueil.

Ces faiblesses fragilisent les efforts de l’État dans sa quête de performance de ses administrations et ne favorisent pas une optimisation de la dépense immobilière et les performances continues du personnel.

 

Pour pallier ces difficultés et s’inscrire durablement dans une démarche d’amélioration de la gouvernance du patrimoine immobilier de l’Etat, le Gouvernement à travers le Ministère de l’Economie, des Finances et du Développement, s’est engagé à définir un cadre unique et de référence pour orienter toutes les interventions de l’Etat, de ses démembrements et des autres organismes publics en matière immobilière. D’où l’élaboration de la stratégie immobilière de l’Etat (SIE) couvrant la période 2019 à 2023 adoptée le 18 Janvier 2019 par Arrêté N°2019-016/MINEFID/CAB portant adoption de la Stratégie Immobilière de l’Etat (SIE) 2019-2023.

La vision est que : « A l’horizon 2023, le parc immobilier de l’Etat est adapté aux besoins du service public, respecte les normes et standards internationaux de qualité et de sécurité, repose sur une gouvernance anticipatrice et éclairée ainsi que sur une architecture exemplaire qui conforte l’image et l’autorité de l’Etat, au service d’une administration publique performante et humaine, moderne et numérisée ».

La stratégie se décline en quatre axes qui sont :

 axe 1 : Connaissance permanente de l’existant immobilier de l’Etat,

 axe 2 : Renforcement du patrimoine immobilier de l’État,

axe 3 : Professionnalisation de la gestion immobilière de l’Etat et

                axe 4 : Humanisation des infrastructures immobilières de l’Etat.

La mise en œuvre de la stratégie se fera suivant un plan d’actions triennal glissant dont le premier qui couvre la période  2019-2021 mettra en priorité les activités portant sur :

  • la connaissance de l’existant immobilier de l’Etat ;
  • la réforme du cadre juridique, institutionnel et organisationnel de la fonction immobilière de l’Etat;
  • la professionnalisation de la gestion immobilière, la création des nouveaux métiers, la définition d’outils de gestion et
  • l’accroissement des capacités immobilières de l’Etat à travers notamment la mise en œuvre du programme immobilier de l’Etat et de ses démembrements.

Le coût global de sa mise en œuvre s’élève à mille vingt-neuf milliards quatre-vingt-dix-sept millions (1 029 097 000 000) FCFA.

 

Ci-joint la stratégie et le plan d’actions.

SIE- 11-01-2019

PA-SIE 11-01-2019

service communication


Laisser nous un message

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués par une astérisque *


Contacts

Ouaga 2000
03 BP 7012 Ouagadougou 03
Ouagadougou, Kadiogo, Burkina Faso
(00226) 25 49 94 18

info@dgaie.gov.bf