Gestion du patrimoine non financier de l’Etat : la SOGPAE, le nouveau référentiel de gestion des véhicules de l’Etat

Le   Burkina   Faso, à l’instar des autres pays membres de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), est   résolument   engagé   dans   une   dynamique   de   réformes dans le domaine de la gouvernance des biens publics. En  témoigne l’implémentation de la Comptabilité des matières dans l’administration publique ainsi que l’adoption   de   référentiels   en   matière   de   gestion   du patrimoine non financier dont la Direction Générale des Affaires Immobilières et de l’Equipement de l’Etat (DGAIE) a la charge.

En effet, l’adoption en 2021  de   la   Stratégie   d’Optimisation   de   la   Gestion   du   Parc  Automobile   de   l’Etat   (SOGPAE),   vient   renforcer   les   référentiels   de   gestion   du patrimoine non financier  déjà existants  depuis 2019 à savoir la Stratégie d’Equipement de l’Etat (SEE) et la Stratégie Immobilière de l’Etat (SIE).

Il faut préciser que la SOGPAE porte spécifiquement  sur   les   véhicules   propriétés   de   l’Etat,   de   ses démembrements et des autres organismes publics.

Rappelons que la gestion du parc automobile de l’Etat a connu deux (02) approches : la standardisation et la gestion en pools de véhicules. Le bilan de mise en œuvre de ces deux (02) systèmes de gestion reste mitigé car aucun n’a pu apporter de réponse satisfaisante à la quête d’une gestion efficiente du parc automobile de l’Etat. Le constat est la persistance des insuffisances observées dans la gestion du parc automobile de l’Etat notamment :

  • l’insuffisance du cadre institutionnel et organisationnel, justifiant l’intervention non coordonnée des différents acteurs dans le domaine au détriment d’une intervention coordonnée et de planifiée,
  • l’insuffisance de l’encadrement juridique et normatif,
  • l’absence de dispositif de pilotage et d’évaluation des interventions en la matière.

Ces insuffisances impactent la performance des administrations et se traduisent par un accroissement des charges de fonctionnement de l’Etat.

D’où  cette décision politique d’élaborer et d’adopter la SOGPAE  qui se veut un cadre cohérant et de référence pour orienter toutes les interventions de l’Etat, de ses démembrements et des autres organismes publics en matière de matériel roulant.

Sa vision est formulée comme suit : « A l’horizon 2025, l’administration publique burkinabè dispose d’un parc automobile de taille optimale permettant d’assurer efficacement les missions de services publics et induisant des charges maîtrisées sur le budget de l’Etat ».

A travers cette vision, la SOGPAE s’inscrit dans une dynamique de gestion rationnelle du parc automobile qui se traduira par une maîtrise de l’évolution des coûts d’acquisition et de services associés dans des proportions adéquates avec les ressources budgétaires. Elle impliquera aussi la définition d’une taille optimale du parc automobile tout en garantissant une couverture optimale des besoins de mobilité des services publics.

L’efficacité de la gestion du parc automobile passera également par la contribution des prestataires privés à travers la couverture de certains besoins de mobilité des services publics suivant les exigences définies.

En outre, ce parc devrait être constitué de véhicules adaptés à l’évolution technologique (respect de l’environnement, moins énergivore, etc.) et offrant des garanties de sécurité maximale pour les utilisateurs.

Pour atteindre la vision ci-dessus libellée, trois (03) axes d’intervention ont été définis :

  • Axe 1 : Renforcement du dispositif normatif et institutionnel du parc automobile de l’Etat
  • Axe 2 : Amélioration de la gestion du parc automobile de l’Etat
  • Axe 3 : Pilotage de la stratégie

La mise en œuvre de la stratégie d’optimisation du parc automobile de l’Etat s’appuie sur des principes directeurs tels que : l’intégrité, la transparence, la rationalité, l’équité, la proactivité, la participation, la responsabilisation, et le respect du bien public.

Elle s’opère à travers un plan d’actions triennal glissant dont le premier porte sur l’échéance  2021-2023.

Télécharger la stratégie en cliquent ci-dessous sur (SOGPAE 2021-2025):

SOGPAE 2021-2025

service-communication

Contacts

Ouaga 2000
03 BP 7012 Ouagadougou 03 Burkina Faso


(00226) 25 49 94 18

info@dgaie.gov.bf