Archives des Articles - DGAIE

24 mars 2021
Goupe.jpg

La première session du groupe des utilisateurs de la comptabilité des matières au titre de 2021 s’est tenue du lundi 1er au vendredi 05 mars 2021 à Koudougou.

Organisée par la Direction Générale des Affaires Immobilières et de l’Equipement de l’Etat (DGAIE), la rencontre a réuni essentiellement les comptables principaux des matières des ministères et institutions.

L’objectif étant de dresser le bilan des activités 2020 relatives à l’implémentation de la comptabilité des matières et aussi de dégager des perspectives.

A la cérémonie d’ouverture, le Directeur Général des Affaires Immobilières et de l’Equipement de l’Etat, a annoncé que des résultats majeurs ont été engrangés en 2020.

« Il s’agit entre autre de :

– la production du compte de gestion des matières des ministères et institutions ;

– la consolidation du compte central des matières ;

– le recensement et la valorisation des infrastructures routières ;

– la poursuite du recensement des bâtiments et terrains dans les régions du Centre-Sud et du Centre-Ouest;

– l’adaptation du logiciel de la comptabilité des matières ;

– le renforcement des capacités de 300 acteurs des EPE et des collectivités territoriales ;

– l’adoption de la Stratégie d’Optimisation de la Gestion du Parc Automobile de l’Etat (SOGPAE);

– l’élaboration et la vulgarisation du guide de gestion du carburant, du guide de réception de la commande publique, du guide d’élaboration des plans d’équipement, du cahier de charges applicables aux baux administratifs ;

– l’assainissement de l’administration publique à travers la réforme et la vente aux enchères du matériel hors usage » a cité Karim NIGNAN.

Toutefois, il a reconnu que de nombreux défis demeurent à savoir:

– la mise en œuvre de la tranche 2021 du plan de basculement de la comptabilité des matières ;

– la campagne de sécurisation juridique du patrimoine bâti et non bâti de l’Etat ;

– l’assainissement et l’ajustement des facteurs de puissances des compteurs d’eau et d’électricité ;

– le contrôle effectif des bâtiments loués etc.

Il faut noter que la DGAIE a saisi ce cadre de partage d’expérience  pour édifier les comptables principaux des matières sur le guide d’élaboration des plans d’équipement, le cahier de charges applicables aux baux administratifs et la Stratégie d’Optimisation de la Gestion du Parc Automobile de l’Etat (SOGPAE).

 

La rencontre a été appréciée de tous les acteurs au grand bonheur de la DGAIE

 

 

                 


22 février 2021
thumbnail1-1.jpg

Le mardi 09 février 2021, le Comité de direction de la Direction Générale des Affaires Immobilières et de l’Equipement de l’Etat (DGAIE), a reçu le Secrétaire Général du Ministère de l’Economie, des Finances et du Développement, Monsieur Abel Seglaro SOME, porteur d’un message de Monsieur le Ministre de l’Economie, des Finances et du Développement.

Après le mot de bienvenue du Directeur Général des Affaires Immobilières et de l’Equipement de l’Etat, Monsieur Karim NIGNAN, le Secrétaire Général a dit être venu partager des orientations émanant de Monsieur le Ministre pour une administration performante, efficace, à l’écoute des usagers et orientée vers un service de qualité.

Lesdites orientations ont été résumées en quatre (04) points principaux à savoir l’encadrement des structures du MINEFID, la qualité des documents produits, celle de la représentation aux différents cadres de travail et enfin les délais de traitement et de suivi des dossiers.

Selon le Secrétaire général, pour ce qui est de l’encadrement des structures du MINEFID, le Ministre invite à une meilleur  communication sur les différentes missions, une implication de tous dans l’exécution de ces missions, de même que le respect de l’éthique et de la déontologie dans l’administration publique.

Concernant la qualité des documents produits, Monsieur SOME a laissé entendre que le Ministre a instruit le respect du dispositif de contrôle et le renforcement des capacités des agents.

Quant à la qualité de la représentation du MINEFID aux différents cadres de travail, le Secrétaire Général a assuré que le Ministre invite à un choix approprié des représentants ainsi qu’à la création d’outils de restitution des conclusions des travaux.

Enfin pour le délai de traitement et de suivi des dossiers, l’orientation consiste à l’appropriation des délais d’instruction des dossiers pour une bonne organisation du travail.

Le Directeur Général, Monsieur Karim NIGNAN a remercié Monsieur le Secrétaire Général pour cette visite tout en le rassurant que le message sera porté à l’ensemble du personnel pour une éventuelle amélioration.

 


22 février 2021
thumbnail2-1.jpg

La Cellule de Gestion des Evènements Sociaux (CGES) de la DGAIE a organisé ce vendredi 29 janvier 2021, une assemblée générale, présidée par le directeur général, Monsieur Karim NIGNAN en présence de la présidente de la Cellule, Madame Sabine BOUDA, accompagnée du trésorier adjoint, Monsieur Issa OUEDRAOGO. A l’ordre du jour, le bilan moral et financier de l’exercice 2020, les perspectives pour 2021 et la remise de cadeaux à certains membres.

A chaque début d’année, la CGES tient une assemblée générale. Cette année 2021, la tradition a été respectée le 29 janvier dernier. Avant d’aborder les points inscrits à l’ordre du jour, le personnel par la voix de Monsieur Hervé OUEDRAOGO, chargé d’études à la cellule d’appui technique, a formulé d’une part, des  vœux meilleurs au Directeur Général pour la nouvelle année, et d’autre part,  quelques doléances  afin d’améliorer les conditions de travail du personnel.

A sa suite, le Directeur Général, a dit être honoré par ces mots; il a aussi réitéré ses vœux pour l’année 2021 à tout le personnel. Il a eu une pensée particulière à travers une minute de silence en mémoire de l’agent Abou Ganou décédé en 2020. Quant  aux doléances, Monsieur Karim NIGNAN a dit prendre bonne note, et a rassuré que des solutions seront trouvées dans la mesure du possible.

Pour le bilan des activités 2020, la présidente de la cellule sociale,  Madame Sabine Bouda a rappelé que la cellule a soutenu moralement, physiquement et financièrement conformément aux textes, quinze (15) membres pour la naissance de leurs bébés, cinq (05) autres pour leur mariage, six (06) pour raison de maladie et enfin  huit (08) membres endeuillés . A cela s’ajoute l’achet des lave-mains pour le personnel afin de lutter contre la propagation de la maladie à coronavirus .

En termes de perspectives pour 2021,  Madame Bouda et son équipe entendent,  en partenariat avec une clinique de la place, permettre aux membres de faire leur  bilan de santé complet  à des coûts accessibles. Aussi, la CGES envisage organiser une opération de ré-immatriculation des véhicules des membres de concert avec la DGTTM.  D’autres disciplines sportives en plus de l’aérobic sont prévues de même qu’une sortie de détente.

Le Directeur Général a vivement félicité les membres dirigeants de la CGES pour ce résultat; il a surtout exhorté les agents à tous adhérer à la CGES, à s’acquitter des engagements pris et aussi à participer aux différentes activités.

Après ce bilan, le syndicat/ section DGAIE, a saisi l’opportunité de cette rencontre pour faire le point de sa participation à l’assemblée générale de la coordination des syndicats  des finances qui a eu lieu le 22 janvier 2021 à la Direction Générale de la coopération.  Mouhamadi Diébré, porte-parole du syndicat DGAIE, a informé les participants de  la création officielle de la mutuelle de santé des agents du ministère des Finances autres que ceux des régies de recettes. Il a par ailleurs cité les avantages de cette mutuelle et les conditions d’adhésion.

L’assemblée générale a pris fin avec une remise de cadeaux aux agents admis à la retraite, décorées, affectés et admises en stage.

             

 

 


22 février 2021
129259060_2567650830199744_4543262586403545302_n.jpg

 

La Direction Générale des Affaires Immobilières et de l’Equipement de l’Etat (DGAIE) a organisé au profit de son personnel deux (02) sessions de formation sur « le guide de gestion des bâtiments de l’Etat et des baux administratifs ».

La première session a eu lieu du lundi 30 novembre au vendredi 04 décembre 2020 et la seconde du lundi 07 au vendredi 11 décembre 2020. L’objectif était d’expliquer le guide aux agents afin qu’ils se l’approprient.

 

            

« La DGAIE a la charge de la gestion du patrimoine immobilier de l’Etat. A cet effet, elle a élaboré et fait adopter une stratégie immobilière de l’Etat couvrant la période 2019-2023 et dont l’un des axes d’intervention est la professionnalisation de la gestion immobilière de l’Etat.

Dans cette optique, la DGAIE avec l’appui du Programme d’Appui à la Gestion Publique et aux Statistiques (PAGPS), a fait élaborer un guide de gestion des bâtiments de l’Etat et des baux administratifs. Ce guide décrit les différentes procédures pour une gestion efficace desdits bâtiments. Il est donc important que les acteurs internes s’approprient cet outil » a expliqué Monsieur Honoré ZONGO, Directeur des Affaires Immobilières de l’Etat, représentant le Directeur Général des Affaires Immobilières et de l’Equipement de l’Etat.

La première session, a été animée par Monsieur Norbert KASSA, expert en comptabilité des matières et la seconde par le Chargé d’études à la DGAIE, Monsieur Hervé OUEDRAOGO.

La méthodologie de recensement des besoins pluriannuels et celle d’inventaire des bâtiments de l’Etat, la stratégie d’intervention du patrimoine immobilier de l’Etat ainsi que les supports de gestion, ont été les principaux points abordés.


27 janvier 2021
IMG_5228-1280x960.jpg

Il est de coutume que chaque année, certains agents de l’administration publique soient distingués.

Pour l’année 2020, c’est au total huit (08)  agents de la Direction Générale des Affaires Immobilières et de l’Equipement de l’Etat, dont le Directeur Général, qui ont reçu des distinctions honorifiques.

La première cérémonie a eu lieu le 05 décembre 2020 au palais de Kosyam où deux agents à savoir Monsieur Fernand Ouédraogo, chargé d’étude admis à la retraite et Monsieur Laurent Zoungrana, chauffeur au Parc automobile de l’Etat, ont été respectivement élevés au rang de chevalier de l’Etalon  et de l’ordre du mérite Burkinabè.

 

.                                 

La seconde cérémonie de distinction organisée par le ministère de l’Economie des Finances et du Développement,  a eu lieu le jeudi 17 décembre 2020 dans l’enceinte de l’Institut Nationale de la Statistique et de la Démographie (INSD), sous la présidence du ministre en charge de l’Economie, en présence du Grand Maître des Ordres Burkinabè, du ministre délégué chargé du Budget, madame Edith Clémence Yaka et du ministre de l’Environnement, Monsieur Batio Bassière.

Au total six (06) agents ont été décorés dans l’ordre du mérite de l’Economie et des Finances. Il s’agit de :  

  • Monsieur Karim NIGNAN, Directeur Général des Affaires Immobilières et de l’Equipement de l’Etat;
  • Madame Edith ILLY/KOAMA  chargée d’études à la cellule d’appui technique;
  • Madame Fadima TRAORE/ BOLY, chargée d’études à la cellule d’appui technique;
  • Monsieur Bébou NAON, agent à la Direction de la Comptabilité des Matières;
  •  Monsieur Diassibo ONADJA, agent à la Direction des Affaires Immobilière et
  • Monsieur  Issa Ouédraogo au service des ressources humaines.

 

A l’occasion, le ministre de l’Economie dans son propos a essentiellement encouragé et félicité les récipiendaires en les invitant à toujours bien faire.

Un appel, que le Directeur Général et ses collaborateurs disent approuver.

’Cette distinction est une invite à mieux faire. Lorsque votre travail est reconnu et récompensé, c’est un honneur, une satisfaction et aussi une invite à faire davantage afin d’inspirer d’autres agents. Je saisis  l’occasion pour saluer les efforts de tout le personnel de la DGAIE,. C’est grâce aux collaborateurs que nos mérites ont été  reconnus par les hautes autorités du dit Karim NIGNAN face à la presse.

 


21 janvier 2021

Le Ministère de l’Economie, des Finances et du Développement à travers la Direction Générale des Affaires Immobilières et de l’Equipement de l’Etat (DGAIE), a initié un atelier de réflexion sur la gestion des monuments nationaux et les résidences officielles du Chef de l’Etat communément appelées « pied-à-terre » du Président du Faso

.

La rencontre s’est tenue du 1er au 05 septembre 2020 sous la présidence du Directeur de l’Equipement de l’Etat et des Dépenses Communes, Monsieur Ousmane SIDIBE,  représentant le Directeur Général des Affaires Immobilières et de l’Equipement de l’Etat.

Monsieur SIDIBE était assisté du Directeur des Affaires Immobilières de l’Etat, Monsieur Honoré ZONGO.

En effet, la gestion des monuments au Burkina Faso rencontre d’énormes difficultés liées à  l’absence d’un cadre institutionnel clair (structures responsables) et à la rareté de ressources financières pour leur entretien, leur rénovation et leur mise en valeur. Ces biens subissent de ce fait des dégradations d’année en année. C’est le cas du Mémorial aux héros nationaux et du Monument des Martyrs dont la non exploitation  ne permet pas de les rentabiliser en vue de générer des ressources propres pour assurer leur entretien.

Comme les monuments, les « pied-à- terre » du Président du Faso dans les régions sont sous exploités et subissent des dégradations avancées. On en dénombre neuf (09) dans les localités suivantes : Bobo-Dioulasso, Dédougou, Koudougou, Pô, Ouahigouya, Dori, Kaya, Fada N’Gourma et Diapaga.

 

L’objectif de l’atelier qui a réuni plusieurs acteurs, avait pour objectif général de définir  un mécanisme clair de gestion de ces infrastructures afin qu’elles soient rentables. De façon spécifique, les travaux ont abouti à des propositions de mécanisme de rénovation, d’entretien, d’exploitation, de financement et d’amélioration du cadre institutionnel et organisationnel. A cela s’ajoute la définition des outils de gestion.

                 


21 janvier 2021
thumbnail-2.jpg

 

Le Ministère de l’Economie, des Finances et du Développement (MINEFID), à travers la Direction Générale des Affaires Immobilières et de l’Equipement de l’Etat (DGAIE), a organisé le lundi 10 août 2020 à Ouagadougou, un atelier national de validation de « la Stratégie d’Optimisation de la Gestion du Parc Automobile de l’Etat (SOGPAE) », le référentiel de gestion du parc automobile de l’Etat.

La rencontre qui a réuni différents acteurs intervenant dans la gouvernance des biens publics, a été présidée par le Secrétaire Général du MINEFID, Monsieur Séglaro Abel SOME en présence du Directeur Général des Affaires Immobilières et de l’Equipement de l’Etat, Monsieur Karim NIGNAN.

A l’occasion, Monsieur Séglaro Abel SOME, a rappelé aux participants que c’est dans le cadre de l’amélioration de la gouvernance des biens publics, que le MINEFID s’est engagé à élaborer des référentiels de gestions du patrimoine non financier de l’Etat. A ce titre, il a cité en exemple la « Stratégie de l’Equipement de l’Etat (SEE) » et la « Stratégie Immobilière de l’Etat (SIE) », qui sont déjà en cours d’exécution.

« La Stratégie d’Optimisation de la Gestion du Parc Automobile de l’Etat », quant à elle, est consacrée spécifiquement au matériel roulant de l’Etat et de ses démembrements » a précisé Monsieur le secrétaire Général.

Il a félicité l’équipe de rédaction qui a été dirigée par le Chargé d’études à la Cellule d’appui technique de la DGAIE, Monsieur Hervé OUEDRAOGO pour la méthodologie scientifique suivie.

Il s’est agi d’’abord de l’analyse diagnostique du système de gestion actuel en vue de dégager les grands défis à relever, ensuite de la rédaction de la stratégie proprement dite qui précise la vision, les objectifs à atteindre et enfin du plan d’actions qui décline la stratégie en actions concrètes.

 

A l’issu de la présentation des différents documents et des échanges constructifs, la SOGPAE a été adoptée par l’ensemble des participants sous réserve de la prise en compte des différentes contributions.

                      

 


21 janvier 2021
energi.jpg

La Direction Générale des Affaires Immobilières et de l’Equipement de l’Etat (DGAIE), a organisé le lundi 27 juillet 2020, un atelier de réflexion sur les « normes/critères de performance énergétique et de conformité digitale applicables aux bâtiments administratifs ».

Ont pris part à la rencontre, les techniciens de la DGAIE, ceux des ministères de l’Energie, du Développement de l’Economie numérique et des Postes et également des personnes ressources.

Une initiative qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie Immobilière de l’Etat (SIE), un référentiel adopté en 2019 pour orienter toutes les interventions en matière immobilière de l’Etat. L’objectif étant la maîtrise de la dépense publique et l’amélioration du fonctionnement des administrations publiques.

En effet, la maîtrise de la dépense publique dans les bâtiments administratifs doit impérativement prendre en compte les questions liées à la consommation d’électricité. D’où la nécessité de penser à des normes/critères d’efficacité énergétiques à intégrer désormais dans les projets de construction de bâtiments administratifs et aussi dans les bâtiments existants.

Selon le Directeur des Affaires Immobilières de l’Etat, Monsieur Honoré ZONGO, les travaux qui ont duré jusqu’au 02 août 2020, ont abouti entre autre, à la définition de projets de référentiels de performance énergétique et de conformité digitale applicables aux bâtiments administratifs, à l’élaboration d’un projet de dispositif de suivi du respect des référentiels édictés, à la définition des comportements à adopter dans l’utilisation des différents équipements.


19 janvier 2021
compta.jpg

 

 

Après le séminaire de formation au profit des collectivités territoriales, la Direction Générale des Affaires Immobilières et de l’Equipement de l’Etat (DGAIE), a initié un autre au profit des acteurs des Etablissements Publics de l’Etat (EPE) sous le thème : « Comptabilité des matières et gouvernance du patrimoine non financier de l’Etat ».

Ce séminaire s’est également déroulé en deux (02) sessions.

La première session s’est tenue du lundi 10 au vendredi 14 août 2020 à Bobo-Dioulasso et la seconde, du lundi 24 au vendredi 28 août 2020.

C’est le Directeur de la Comptabilité des Matières, Monsieur William TOE, représentant Monsieur le Directeur Général, qui a présidé les cérémonies d’ouverture en présence d’une centaine de participants par session.

L’équipe de formation constituée essentiellement d’experts de la DGAIE a axé sa communication sur essentiellement trois (03) référentiels de gestion du patrimoine non financier :

– le guide de comptabilité matières des EPE ;

– le guide des réceptions de la commande publique ;

– le guide de gestion du carburant.

 

 » Le guide de comptabilité matières des EPE se veut un outil pratique d’aide à la mise en œuvre et à la tenue de la comptabilité des matières des EPE.

Celui des réceptions de la commande publique définit la procédure de réception, les documents obligatoires pour les travaux des commissaires, le rôle et la responsabilité des acteurs surtout dans un contexte de forte dénonciation de la qualité des infrastructures et des équipements.

Quant au guide de gestion de carburant, il définit les différentes catégories de carburant de l’administration, les conditions d’utilisation et surtout la nomenclature des pièces justificatives » a expliqué Monsieur TOE.*

 

Il a surtout invité les participants à une meilleure appropriation de ces outils à travers une participation active aux échanges pour être aptes à partager les connaissances acquises avec leurs collaborateurs.

Outre ces référentiels l’état de mise en œuvre de la comptabilité matières dans les EPE a été abordé pour aboutir à une démarche sous forme de projet de feuille de route afin de procéder à la nomination des premiers comptables matières des EPE en 2021.

 

                               


19 janvier 2021

La Direction Générale des Affaires Immobilières et de l’Equipement de l’Etat (DGAIE) a organisé deux (02) sessions de formation au profit des collectivités territoriales sur le thème : « Comptabilité des Matières et gouvernance des biens publics ».
La première session s’est tenue à Bobo-Dioulasso du lundi 20 au vendredi 24 juillet 2020 et la seconde à Koudougou du lundi 27  au vendredi 31 juillet 2020 ,
Les cérémonies d’ouverture desdits ateliers ont toutes été présidées par Monsieur William TOE, Directeur de la Comptabilité des Matières, représentant le Directeur Général des Affaires Immobilières et de l’Equipement de l’Etat.
L’objectif était  de renforcer les capacités des gestionnaires des collectivités territoriales sur le cadre juridique, organisationnel et institutionnel de la comptabilité des matières avec un accent particulier sur les procédures administratives et comptables de la comptabilité des matières desdites collectivités et la reddition des comptes.
Par ailleurs, les procédures spécifiques de gouvernances des  biens publics ont été  abordées de même que l’examen de la mise en œuvre de la comptabilité des matières au sein des collectivités territoriales en vue de l’élaboration d’une feuille de route dans ce sens.
Les acteurs de la DGAIE en charges de la présentation des différents modules, ont saisi  l’occasion pour offrir aux participants,  l’exclusivité première des grands points du « guide de gestion du carburant » et du « guide de réception de la commande publique », récemment adoptés par le Ministère de l’Economie, des Finances et du Développement (MINEFID).
 « Cet atelier est une opportunité d’échanges, et de développement de réseaux de praticiens dans le domaine de la comptabilité des matières ainsi que celui des Finances publiques de façon globale. J’invite donc les participants à accorder un intérêt particulier aux travaux pour en tirer le meilleur profit, et également servir de relais par la suite pour le partage des connaissances acquises  avec les collaborateurs respectifs» a renchéri Monsieur TOE.

Contacts

Ouaga 2000
03 BP 7012 Ouagadougou 03 Burkina Faso


(00226) 25 49 94 18

info@dgaie.gov.bf